[César 2022] Illusions Perdues, grand vainqueur de la 47ème Cérémonie des César devant Annette

0 323
La 47ème Cérémonie des César a rendu son verdict hier soir à l’Olympia. Découvrez dès maintenant le palmarès complet de cette édition 2022 présidée par Danièle Thompson et présentée par Antoine De Caunes.

Illusions Perdues, le film réalisé par Xavier Giannoli, est le grand vainqueur de la soirée avec 7 récompenses (Meilleur Film, Meilleur Acteur dans un Second Rôle, Meilleur Espoir Masculin, Meilleure Adaptation, Meilleure Photo, Meilleurs Costumes, Meilleurs Décors) sur 15 nominations.

Annette, réalisé par Leos Carax – et déjà récompensé lors du Festival de Cannes 2021 par le Prix de la Mise en Scène – le talonne de près avec 5 récompenses (Meilleure Réalisation, Meilleure Musique Originale, Meilleur Son, Meilleur Montage et Meilleurs Effets Visuels).

Parmi les autres récompenses principales, Valérie Lemercier a décroché le César de la Meilleure Actrice pour Aline (qu’elle a également réalisé) tandis que Benoît Magimal s’est imposé dans la catégorie Meilleur Acteur pour De Son Vivant réalisé par Emmanuelle Bercot. Le César du Meilleur Espoir Féminin a été attribué à Anamaria Vartolomei pour L’Evènement réalisé par Audrey Diwan. Quant à celui de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle, il est revenu à Aissatou Diallo Sagna dans La Fracture.

Le César du Meilleur Premier Film a quant à lui été attribué au film Les Magnétiques réalisé par Vincent Maël Cardona et celui du Meilleur Scénario Original est revenu à Arthur Harari et Vincent Poymiro pour Onoda, 10 000 nuits dans la jungle.

Le César du Meilleur Film Etranger a été décerné à The Father, réalisé par le français Florian Zeller.

BAC Nord (7 nominations), Boîte Noire (5), Les Olympiades (5) et Titane (4) sont les grands perdants de la soirée puisqu’ils repartent tous bredouilles malgré leurs multiples nominations.

Merci à tous ceux et celles qui ont suivi le live-tweet de la Cérémonie sur Twitter.

Le Palmarès complet des César 2022

 

César du Meilleur Film (remis par Danièle Thompson) : Illusions Perdues réalisé par Xavier Giannoli

César de la Meilleure Réalisation (remis par Cate Blanchett) : Leos Carax pour Annette

César du Meilleur Premier Film (remis par Elsa Zylberstein) : Les Magnétiques réalisé par Vincent Maël Cardona

César du Meilleur Scénario Original (remis par Alexis Michalik) : Arthur Harari et Vincent Poymiro pour Onoda, 10 000 nuits dans la jungle

César de la Meilleure Adaptation (remis par Alexis Michalik) : Xavier Giannoli et Jacques Fieschi pour Illusions Perdues

César de la Meilleure Actrice (remis par Omar Sy) : Valérie Lemercier dans Aline

César du Meilleur Acteur (remis par François Cluzet) : Benoît Magimel dans De son vivant

César de la Meilleure Actrice dans un second rôle (remis par Anaïs Demoustier et Lyna Khoudri) : Aïssatou Diallo Sagna dans La Fracture

César du Meilleur Acteur dans un second rôle (remis par Anaïs Demoustier et Lyna Khoudri) : Vincent Lacoste dans Illusions Perdues

César du Meilleur Espoir Féminin (remis par Franck Gastambide) : Anamaria Vartolomei dans L’Evènement

César du Meilleur Espoir Masculin (remis par Franck Gastambide) : Benjamin Voisin dans Illusions Perdues

César de la Meilleure Musique Originale (remis par Fianso) : Ron et Russell Mael (Sparks) pour Annette

César du Meilleur Son (remis par Nicolas Maury) : Erwan Kerzanet, Katia Boutin, Maxence Dussère, Paul Heymans et Thomas Gauder pour Annette

César de la Meilleure Photo (remis par Amira Casar et Djebril Zonga) : Christophe Beaucarne pour Illusions Perdues

César du Meilleur Montage (remis par Amira Casar et Djebril Zonga) : Nelly Quettier pour Annette

 César des Meilleurs Effets Visuels (remis par Grégoire Ludig et David Marsais du Palmashow) : Guillaume Pondard pour Annette

César des Meilleurs Costumes (remis par Félix Moati et William Lebghil) : Pierre-Jean Larroque pour Illusions Perdues

César des Meilleurs Décors (remis par Félix Moati et William Lebghil) : Riton Dupire-Clément pour Illusions Perdues

César du Meilleur Film de Court-Métrage (remis par Grégoire Ludig et David Marsais du Palmashow) : Les Mauvais Garçons réalisé par Elie Girard

César du Meilleur Court-Métrage d’Animation (remis par Ana Girardot et Bertrand Usclat) : Folie Douce, Folie Dure réalisé par Marine Laclotte

César du Meilleur Long-Métrage d’Animation (remis par Ana Girardot et Bertrand Usclat) : Le Sommet des Dieux réalisé par Patrick Imbert

César du Meilleur Court-Métrage Documentaire (remis par Antoine De Caunes) : Maalbeek réalisé par Ismaël Joffroy Chandoutis

César du Meilleur Film Documentaire (remis par Antoine De Caunes) : La Panthère des Neiges réalisé par Marie Amiguet et Vincent Munier

César du Meilleur Film Etranger (remis par Emma Mackey) : The Father réalisé par Florian Zeller

César d’Honneur (remis par Isabelle Huppert) : Cate Blanchett

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.