Papi Sitter (04/03/2020)

0 258
Papi-Sitter réunit tous les ingrédients d’une excellente comédie intergénérationnelle.

De quoi parle Papi-Sitter ?

Papi-Sitter, c’est l’histoire de Camille (Camille Aguilar) que ses parents, Franck (Jean-François Cayrey) et Karine (Anne Girouard), ont décidé de confier à son grand-père, André (Gérard Lanvin), un gendarme retraité et psychorigide afin de lui faire réviser son bac qui approche à grand pas. Mais c’est le moment que choisit son autre grand-père, Teddy (Olivier Marchal), ancien gérant de boîte de nuit peu fréquentables, pour débarquer à l’improviste. Forcément, la cohabitation entre les deux papis va s’avérer compliquer et Camille va profiter de la situation pour continuer à vivre sa vie comme elle l’entend…

Quelques mots sur son réalisateur, Philippe Guillard…

Philippe Guillard est un ancien rugbyman, qui a notamment joué au Racing Club de France (ex Racing 92), club avec lequel il fut vice-champion de France en 1987.

Devenu par la suite consultant sur Canal +, il participe dès 2002 à l’écriture de plusieurs scénarios pour Fabien Onteniente comme 3 Zéros ou Camping.

En 2009, il réalise son premier long-métrage, Le Fils à Jo, avec Gérard Lanvin, Olivier Marchal, Vincent Moscato et Jérémie Duvall qui obtient un joli succès mérité en dépassant le million d’entrées en salles. Son film suivant, en 2015, On voulait tout casser réunit à l’écran Kad Merad, Charles Berling, Benoît Magimel et Vincent Moscato mais n’obtient pas le même succès. Papi-Sitter est son troisième long-métrage en tant que réalisateur.

Pourquoi faut-il aller voir Papi-Sitter ?

J’ai eu la chance de voir Papi Sitter en avant-première au Pathé Plan de Campagne il y a de cela quelques semaines…et j’en garde un excellent souvenir.

L’opposition entre Gérard Lanvin et Olivier Marchal dans deux rôles totalement opposés, celui de l’Auguste et du clown blanc – un rôle qui sied d’ailleurs à merveille à Olivier Marchal – et dont les personnages campent sur leurs positions fonctionne à merveille.

Olivier Marchal - Gérard Lanvin
Olivier Marchal & Gérard Lanvin – © Natasha Guillard (Gaumont / Same Player / Montauk Films)

Les deux comédiens, habitués à travailler ensemble, avaient déjà tourné en 2009 dans le premier long-métrage de Philippe Guillard, Le Fils à Jo…tournage sur lequel est d’ailleurs né l’idée de départ de ce film (le personnage d’André est directement inspiré du père du réalisateur, un ancien gendarme).

La jeune Camille Aguilar – qui n’est pas une inconnue pour certains puisqu’elle avait notamment été révélée dans Elles, les filles du Plessis réalisé par Bénédicte Delmas sur France 3 il y a quelques années – est une vraie révélation dans cette comédie et réussit à s’imposer grâce à sa fraîcheur et son naturel désarmant au milieu du duel Gérard Lanvin / Olivier Marchal. Nul doute que l’on devrait la revoir prochainement à l’honneur sur grand écran.

Camille Aguilar
Camille Aguilar  – © Nathalie Mazeas (Same Player / Gaumont / Montauk Films)

Certaines répliques laissent volontiers penser aux comédies populaires des années 60/70/80, aux bons mots de Michel Audiard et notamment au film Les Tontons Flingueurs de Georges Lautner. Mais si les bons mots et les situations cocasses fusent, le film n’en oublie pas non plus les sentiments avec certaines scènes émouvantes au fur et à mesure que les failles des deux grands-pères se révèlent.

Ainsi, avec ce film, Philippe Guillard retrouve tous les ingrédients qui avait fait la réussite de son premier film, Le Fils à Jo. Il n’y a plus qu’à espérer que Papi-Sitter remporte le même succès…

Au final, je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter par ce Papi-Sitter qui réunit tous les ingrédients d’une excellente comédie intergénérationnelle.


Affiche Papi Sitter

Papi Sitter (1h37)

  • Réalisateur et scénariste : Philippe Guillard
  • Avec : Gérard Lanvin, Olivier Marchal, Camille Aguilar, Anne Girouard, Jean-François Cayrey, Philippine Leroy-Beaulieu, Laurent Olmedo, Souad Arsane, Paco Fuster, Côme Levin. Avec la participation de Francis Renaud et François Levantal
  • Sortie en salles le : 04/03/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.