[Critique] Les filles aux mains jaunes

Au Théâtre Actuel (Avignon) jusqu'au 28 juillet 2019

@ Fabienne Rappeneau
0 37
Un véritable bijou sur les prémices du féminisme au début du XXe siècle. A voir absolument.

De quoi parle Les Filles aux Mains Jaunes ?

Julie, Rose, Jeanne et Louise travaillent dans une usine d’armement au début du XXème siècle. Quatre ouvrières, d’horizons différents qui, face à l’absence des hommes, vont devoir se confronter au monde du travail et subir l’injustice réservée aux femmes. Mais, dans cet univers pourtant effrayant, émergent l’échange, la solidarité, la possibilité d’avoir une opinion. Le parcours libertaire de Louise, journaliste militante chez les suffragistes, va questionner chacune de ses amies, et leur proposer une nouvelle vision de la Femme : indépendante et libre. Grâce à leur courage, elles vont s’unir et participer au long combat des femmes pour l’égalité : à travail égal salaire égal !

Pourquoi faut-il aller voir Les Filles aux Mains Jaunes ?

Au travers de l’histoire de ces quatre femmes, Michel Bellier dépeint l’histoire – peu connue – des femmes qui se sont retrouvées à fabriquer des munitions dans une usine d’armement pour leurs hommes partis au combat. Quatre femmes, quatre caractères et quatre parcours très différents.

Une belle énergie se dégage de cette pièce, où il n’y a pas de temps mort, notamment grâce à l’interprétation parfaite des quatre comédiennes et à la mise en scène rythmée et inventive de Johanna Boyé (à qui l’on doit déjà Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ?).

Le décor en bois est entièrement modulable et les machines nous apparaissent grâce à des scènes chorégraphiées d’une précision extrême avec les gestes répétitifs des ouvrières. Nous sommes au cœur de l’usine et nous partageons tout avec elles.

La pièce est intense et beaucoup d’émotions se dégagent de ces parcours de vie qui ont mené à la naissance du féminisme avec la revendication du droit des femmes. « A travail égal, salaire égal ! ». Mais, plus de 100 ans après, ce n’est toujours pas gagné…

Que faut-il retenir de Les Filles aux Mains Jaunes ?

Les Filles aux Mains Jaunes, c’est un véritable bijou sur les prémices du féminisme au début du XXe siècle qui se déroule dans une usine d’armement durant la guerre.

La mise en scène – rythmée et inventive – de Johanna Boyé, le texte – percutant – de Michel Bellier et l’interprétation – magistrale – des quatre comédiennes participent pleinement à la réussite de ce spectacle.

Les filles aux mains jaunes


Les Filles aux Mains Jaunes  (1h15)

  • Auteur : Michel Bellier
  • Metteur en scène : Johanna Boyé
  • Avec : Brigitte Faure, Anna Mihalcea, Pamela Ravassard, Elisabeth Ventura

A l’affiche du Théâtre Actuel à Avignon du 5 au 28 juillet 2019 à 12h05 (à l’exception du 22 juillet). Plus d’infos sur : www.theatre-actuel.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.