La Machine de Turing grand vainqueur de la 31ème Nuit des Molières

0 18
Avec 4 récompenses obtenues…en 4 nominations, La Machine de Turing est incontestablement le grand vainqueur de cette 31ème Cérémonie des Molières qui s’est déroulée hier soir à Paris et qui a été retransmise sur France 2.

Dans la catégorie du Théâtre Privé, les membres de l’académie des Molières ont donc choisi de célébrer l’originalité de La Machine de Turing avec 4 récompenses majeures dont Meilleure Pièce, Meilleur Auteur et Meilleur Comédien pour Benoît Solès ainsi que Meilleur Metteur en Scène pour Tristan Petitgirard. Rappelez-vous, j’en faisais un de mes coups de cœur lors du Festival Off d’Avignon 2018.

La Machine de Turing

Chez les comédiennes, c’est Anne Bouvier qui obtient la précieuse récompense pour sa performance dans Mademoiselle Molière. François Vincentelli – qui a rendu un vibrant hommage à Jean-Pierre Marielle – repart avec le Molière du Comédien dans un second rôle pour Le Canard à l’Orange tandis qu’Ophélia Kolb l’obtient dans la catégorie Meilleure Comédienne dans un second rôle pour La Ménagerie de Verre.

Les Molières des Révélations masculine et féminine ont été respectivement attribués à Valentin de Carbonnières dans la pièce 7 morts sur ordonnance et à Ariane Mourier pour Le Banquet.

Dans la catégorie Théâtre Public, c’est La Nuit des rois ou Tout ce que vous voulez qui a décroché le Molière du Théâtre Public. Mathilda May a quant à elle obtenu le deuxième Molière de la soirée pour Le Banquet avec celui de la Mise en Scène d’un spectacle de Théâtre Public.

Le Banquet

Chez les interprètes, François Morel a été sacré dans la catégorie Meilleur Comédien pour J’ai des doutes, tandis que c’est Marina Foïs qui a été récompensée dans la catégorie Meilleure Comédienne pour Les Idoles.

La Dégustation a obtenu le Molière de la Comédie tandis que Blanche Gardin a été sacrée pour la deuxième année consécutive dans la catégorie Humour pour son spectacle Bonne nuit Blanche. Dans la catégorie Seul(e) en scène, Constance Dollé a été récompensée pour son spectacle Girls and Boys.

Vous pourrez retrouver ci-dessous le palmarès intégral de la 31ème Cérémonie des Molières.

Le palmarès complet de la 31ème Cérémonie des Molières

Molière du Théâtre privé : La Machine de Turing, de Benoit Solès, mise en scène Tristan Petitgirard, Théâtre Michel.

Molière du Théâtre public : La Nuit des rois ou Tout ce que vous voulez, de William Shakespeare, adaptation Thomas Ostermeier, mise en scène Thomas Ostermeier, Comédie-Française, Salle Richelieu.

Molière de la Comédie : La Dégustation, d’Ivan Calbérac, mise en scène Ivan Calbérac, Théâtre de la Renaissance.

​Molière de la Création visuelle : Chapitre XIII, de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, mise en scène Sébastien Azzopardi, Théâtre Tristan Bernard. Décors : Juliette Azzopardi – Scénographie : Père Alexandre et Pauline Gallot – Costumes : Pauline Yaoua Zurini – Lumière : Philippe Lacombe.

​Molière du Spectacle musical : Chance !, de Hervé Devolder, mise en scène Hervé Devolder, Théâtre La Bruyère.

​Molière de l’Humour : Blanche Gardin, dans Bonne Nuit Blanche, de Blanche Gardin, mise en scène Maïa Sandoz.

​Molière du Jeune public : M comme Méliès, d’Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo, mise en scène Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo, Comédie de Caen / CDN de Normandie.

Molière du Seul/e en scène : Girls and Boys, avec Constance Dollé, de Denis Kelly, mise en scène Mélanie Leray, Théâtre du Petit Saint-Martin.

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre privé : Benoit Solès, dans La Machine de Turing, de Benoit Solès, mise en scène Tristan Petitgirard.

​Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre public : François Morel, dans J’ai des doutes, de Raymond Devos et François Morel, mise en scène François Morel.

​Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé : Anne Bouvier, dans Mademoiselle Molière, de Gérard Savoisien, mise en scène Arnaud Denis.

​Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre public : Marina Foïs, dans Les Idoles, de Christophe Honoré, mise en scène Christophe Honoré.

​Molière du Comédien dans un second rôle : François Vincentelli, dans Le Canard à l’orange, de William Douglas Home, adaptation Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène Nicolas Briançon.

Molière de la Comédienne dans un second rôle : Ophélia Kolb, dans La Ménagerie de verre, de Tennessee Williams, mise en scène Charlotte Rondelez.

​Molière de la Révélation masculine : Valentin de Carbonnières, dans 7 morts sur ordonnance, d’après Jacques Rouffio et Georges Conchon, adaptation Anne Bourgeois et Francis Lombrail, mise en scène Anne Bourgeois.

Molière de la Révélation féminine : Ariane Mourier, dans Le Banquet, de Mathilda May, mise en scène Mathilda May.

Molière de l’Auteur francophone vivant : Benoit Solès, pour La Machine de Turing.

Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre privé : Tristan Petitgirard, pour La Machine de Turing, de Benoit Solès.

​Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre public : Mathilda May, pour Le Banquet, de Mathilda May.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.