[Cannes 2018] Que faut-il savoir sur la Quinzaine des Réalisateurs, la Semaine de la Critique et Un Certain Regard ?

0 55
Aujourd’hui, on fait un tour d’horizon des sélections parallèles qui se déroulent en marge de la 71e édition du Festival de Cannes. Il s’agit de la 50e édition de la Quinzaine des Réalisateurs, la 57e édition de la Semaine de la Critique et la 40e édition de Un Certain Regard.

50e Quinzaine des Réalisateurs (09 – 19/05/2018)

La Quinzaine des Réalisateurs, qui fête ses 50 ans cette année, est gérée par la SRF (Société des Réalisateurs de Films) et est totalement indépendante du Festival de Cannes, ce qui ne la rend pas moins intéressante. En effet, elle a permis de révéler des cinéastes comme les Frères Dardenne, Michael Haneke ou encore Ken Loach avant qu’ils ne goûtent aux joies de la Sélection Officielle.

Mais qu’est-ce qui nous attend cette année avec cette 50e édition de la Quinzaine des Réalisateurs ?

50e Quinzaine des Réalisateurs
© William Klein / Quinzaine des Réalisateurs

Un Invité d’Honneur : Martin Scorsese

Pour célébrer son 50e anniversaire, la Quinzaine des Réalisateurs est fière de saluer un cinéaste d’exception, qui a inspiré tant de générations, en la personne de Martin Scorsese qui recevra le Carrosse d’Or. La journée du mercredi 9 mai sera entièrement consacrée au réalisateur, en sa présence. Il succède ainsi à Wim Wenders, lauréat de cette même récompense l’an dernier.

A 14h30, Mean Streets (dévoilé à la Quinzaine des Réalisateurs en 1974) sera projeté et sera suivi d’une conversation avec Martin Scorsese.

Le Carrosse d’Or lui sera remis le soir même à l’occasion de la Cérémonie d’Ouverture de la 50e édition de la Quinzaine des Réalisateurs.

© Cinémathèque Française

Les films présentés

La Quinzaine des Réalisateurs est une sélection qui ne comprend pas de compétition. Néanmoins, plusieurs prix sont remis par des partenaires du festival comme par exemple le Prix SACD ou le Label Europa Cinemas. Quels sont les 20 longs-métrages qui seront présentés pour le 50e Anniversaire de la Quinzaine des Réalisateurs ?

Parmi ces 20 films présentés, on note la présence de 6 films français : Amin de Philippe Faucon, Climax de Gaspar Noé, En Liberté ! de Pierre Salvadori, Les Confins du Monde de Guillaume Nicloux, Joueurs de Marie Monge ou bien encore Le Monde est à Toi de Romain Gavras.

Pourrait-on qualifier cette 50e édition d’une édition 5 étoiles ? On n’en est pas loin avec la présence dans cette sélection de nombreux cinéastes avec une filmographie déjà bien fournie.

Pájaros de verano (Les Oiseaux de passage) réalisé par le couple colombien Ciro Guerra & Cristina Gallego sera présenté en Ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs 2018, tandis que la comédie italienne Troppa grazia de Gianni Zanasi sera projetée lors de la Clôture.

En résumé, voici la liste des 20 films présentés à la 50e Quinzaine des Réalisateurs :

  • Amin de Philippe Faucon (France, 90 minutes)
  • Carmen y Lola de Arantxa Echevarria (Espagne, 103 minutes)
  • Climax de Gaspar Noé (France, 95 minutes)
  • Cómprame un revólver (Buy Me a Gun) de Julio Hernández Cordón (Mexique, 84 minutes)
  • El motoarrebatador (The Snatch Thief) de Agustín Toscano (Argentine, 93 minutes)
  • Les Confins du Monde de Guillaume Nicloux (France, 103 minutes)
  • En Liberté ! de Pierre Salvadori (France, 107 minutes)
  • Joueurs de Marie Monge (France, 107 minutes)
  • Leave No Trace de Debra Granik (USA, 109 minutes)
  • Mandy de Panos Cosmatos (Canada, 121 minutes)
  • Los silencios de Beatriz Seigner (Brésil / Colombie, 87 minutes)
  • Ming Wang Xing Shi Ke (The Pluto Moment) de Ming Zhang (Chine, 112 minutes)
  • Mirai de Mamoru Hosoda (Japon, 98 minutes)
  • Le Monde est à Toi de Romain Gavras (France, 94 minutes)
  • Pájaros de verano (Les Oiseaux de passage) de Ciro Guerra & Cristina Gallego (Colombie, 125 minutes)
  • Petra de Jaime Rosales (Espagne, 107 minutes)
  • Samouni Road de Stefano Savona (Italie, 128 minutes)
  • Teret (The Load) de Ognjen Glavonic (Serbie, 98 minutes)
  • Troppa grazia de Gianni Zanasi (Italie, 110 minutes)
  • Weldi (Mon Cher Enfant) de Mohamed Ben Attia (Tunisie, 104 minutes)

En plus de ces 20 longs-métrages, on retrouvera également 10 courts-métrages :

  • Basses de Félix Imbert (France, 23 minutes)
  • Ce Magnifique Gâteau de Emma De Swaef & Marc James Roels (Belgique, 44 minutes)
  • La Chanson de Tiphaine Raffier (France, 31 minutes)
  • La Lotta de Marco Bellochio (Italie, 16 minutes)
  • La Nuit des sacs plastiques de Gabriel Harel (France, 18 minutes – Animation)
  • Las Cruces de Nicolas Boone (France, 29 minutes)
  • O órfão de Carolina Markowicz (Brésil, 15 minutes)
  • Our Song To War de Juanita Onzaga (Belgique / Colombie, 14 minutes)
  • Skip Day de Ivete Lucas & Patrick Bresnan (USA, 17 minutes)
  • Le Sujet de Patrick Bouchard (Canada, 10 minutes)

57e Semaine de la Critique (09 – 17/05/2018)

La Semaine de la Critique, qui fête son 57e anniversaire cette année, est organisée par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma. Elle est consacrée à la découverte de nouveaux talents de la création cinématographique en ne montrant que des premiers et deuxièmes longs-métrages. Des cinéastes comme Jacques Audiard, Ken Loach François Ozon, Wong Kar Wai ou encore Alejandro González Iñarritu ont notamment été révélés à la Semaine de la Critique. 

57e Semaine de la Critique

Le Jury

Le jury de la 57e édition de la Semaine de la Critique sera présidé par Joachim Trier, réalisateur norvégien qui compte 4 longs-métrages à son actif (dont Oslo, 31 Août). Il sera accompagné dans sa mission par Chloë Sevigny, une actrice américaine nommée aux Oscars et primée aux Golden Globes, Nahuel Perez Biscayart, César du Meilleur Espoir Masculin  pour 120 Battements par Minute (Grand Prix du Jury 2017), Eva Sangiorgi programmatrice dans de nombreux festivals et récemment nommée directrice de la Viennale ainsi qu’Augustin Trapenard, journaliste culturel et critique littéraire, notamment aux manettes de l’émission cinéma Le Cercle sur Canal +.

En résumé, voici les membres du jury de la 57e Semaine de la Critique :

  • Joachim Trier (réalisateur et scénariste Norvégien)
  • Chloë Sevigny (actrice américaine)
  • Nahuel Perez Biscayart (acteur argentin)
  • Eva Sangiorgi (programmatrice, nouvelle directrice de la Viennale)
  • Augustin Trapenard (journaliste culturel et critique littéraire)

 Les Films en Compétition

La sélection est composée de 7 longs-métrages et de 10 courts-métrages en compétition. 3 Prix sont décernés par le jury : le Grand Prix Nespresso qui récompense le meilleur long-métrage, le Prix Découverte Leica Cine pour les courts-métrages le Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation décerné à un ou une comédienne de l’un des longs métrages en compétition. Des partenaires, tels la Fondation GAN, la SACD ou Canal + remettent également des récompenses.

En résumé, voici les 7 longs-métrages en compétition présentés à la 57e Semaine de la Critique :

  • Chris The Swiss de Anja Kofmel (Suisse / Croatie / Allemagne / Finlande, 90 minutes)
  • Diamantino de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt (Portugal / France / Brésil, 92 minutes)
  • Egy Nap (One Day) de Zsofia Szilàgyi (Hongrie, 99 minutes)
  • Fuga (Fugue) de Agnieszka Smoczynska (Pologne / République Tchèque / Suède, 100 minutes)
  • Kona Fer i Strio (Woman At War) de Benedikt Erlingsson (Islande / France / Ukraine,101 minutes)
  • Sauvage de Camille Vidal-Naquet (France, 97 minutes)
  • Sir (Monsieur) de Rohena Gera (Inde / France, 99 minutes)

Voici également les 10 courts-métrages en compétition :

  • Amor, Avenidas Novas de Duarte Coimbra (Portugal, 20 minutes)
  • Ektoras Malo : I Teleftea Mera Tis Chronias (Hector Malot : The Last Day of the Year) de Jacqueline Lentzou (Grèce, 23 minutes)
  • Mo-Bum-Shi-Min (Exemplary Citizen) de Kim Cheol-Hwi (Corée du Sud, 12 minutes)
  • Pauline Asservie de Charline Bourgeois-Tacquet (France, 24 minutes)
  • La Persistente de Camille Lugan (France, 22 minutes)
  • Rapaz (Raptor) de Felipe Gàlvez (Chili, 13 minutes)
  • Schächer de Flurin Giger (Suisse, 29 minutes)
  • Tiikeri (The Tiger) de Mikko Myllylahti (Finlande, 10 minutes)
  • Un Jour de Mariage de Elias Belkeddar (Algérie / France, 15 minutes)
  • Ya Normalniy de Michael Borodin (Russie, 20 minutes)

Les Films Hors-Compétition

Plusieurs longs-métrages et courts-métrages seront également présentés hors-compétition.

Wildlife de Paul Dano sera présenté en Ouverture. Et c’est le second long-métrage d’Alex Lutz, Guy, qui clôturera la Semaine de la Critique.

Deux autres longs-métrages français seront également projetés en séances spéciales : Nos Batailles de Guillaume Senez et Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin.

Voici les films présentés en séances spéciales :

  • Wildlife (Une saison ardente) de Paul Dano (USA, 104 minutes)
  • Nos Batailles de Guillaume Senez (Belgique / France, 98 minutes)
  • Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin (France, 106 minutes)
  • Guy de Alex Lutz (France, 101 minutes)

Et les courts-métrages :

  • La Chute de Boris Labbé (France, 14 minutes)
  • Third Kind de Yorgos Zois (Grèce, 32 minutes)
  • Ultra Pulpe de Bertrand Mandico (France, 37 minutes)

Un Certain Regard (09 – 19/05/2018)

Un Certain Regard est une section dérivée du Festival de Cannes créée par Gilles Jacob en 1978. Elle récompense souvent des cinéastes moins connus et met en avant un cinéma plus original que celui de la Sélection Officielle.

Un Certain Regard

Le Jury

Le Jury de la 40e édition de Un Certain Regard sera présidé par Benicio Del Toro. Il sera accompagné de la comédienne française Virginie Ledoyen, de la réalisatrice et scénariste palestinienne Annemarie Jacir, du réalisateur russe Kantemir Balagov et de l’américaine Julie Huntsinger, directrice exécutive du festival de Telluride.

En résumé, voici les membres du jury de Un Certain Regard :

  • Benicio Del Toro, Président du Jury (acteur portoricain)
  • Annemerie Jacir (réalisatrice et scénariste palestinienne)
  • Kantemir Balagov (réalisateur russe)
  • Virginie Ledoyen (actrice française)
  • Julie Huntsinger (directrice exécutive du festival de Telluride)

Les Films en Compétition

On retrouve 18 longs-métrages en compétition dans la sélection Un Certain Regard qui fête ses 40 ans cette année. Parmi eux, on note la présence de 4 films français : A Genoux les Gars de Antoine Desrosières, Gueule d’Ange de Vanessa Filho, Les Chatouilles d’Andréa Bescond & Eric Metayer et Mon Tissu Préféré de Gaya Jiji.

Voici la liste des 18 longs-métrages en compétition :

  • A Genoux les Gars de Antoine Desrosières (France, 98 minutes)
  • Chuva É Cantoria Na Aldeia Dos Mortos (Les Morts Et Les Autres) de João Salaviza & Renée Nader Messora (Brésil / Portugal, 114 minutes)
  • Di Qiu Zui Hou De Ye Wan (Un Grand Voyage Vers La Nuit) de Bi Gan (Chine, 130 minutes)
  • Die Stroppers (Les Moissonneurs) de Etienne Kallos (Afrique du Sud, 106 minutes)
  • Donbass de Sergei Loznitsa (Allemagne, 121 minutes)
  • Euforia de Valeria Golino (Italie, 115 minutes)
  • Girl de Lukas Dhont (Belgique, 105 minutes)
  • Gräns de Ali Abbasi (Suède, 108 minutes)
  • Gueule d’Ange de Vanessa Filho (France, 108 minutes)
  • In My Room de Ulrich Köhler (Allemagne, 119 minutes)
  • El Angel (L’Ange) de Luis Ortega (Argentine, 120 minutes)
  • Laskovoe Bezrazlichie Mira (La Tendre Indifférence Du Monde) de Adilkhan Yerzhanov (Kazakhstan, 100 minutes)
  • Les Chatouilles d’Andréa Bescond & Eric Metayer (France, 103 minutes)
  • Manto de Nandita Das (Inde / France, 112 minutes)
  • Mon Tissu Préféré de Gaya Jiji (France, 95 minutes)
  • Muere, Monstruo, Muere (Meurs, Monstre, Meurs) de Alejandro Fadel (Argentine, 109 minutes)
  • Rafiki de Wanuri Kahiu (Kenya, 82 minutes)

C’en est fini de ce tour d’horizon des principales sélections parallèles qui se déroulent durant le Festival de Cannes 2018.

Pour être complet, il faudrait également rajouter la Cinéfondation, les Courts-Métrages, Cannes Classics et le Cinéma de la Plage. Mais pour avoir plus d’informations sur les programmes de ces sélections, je vous invite à vous rendre sur le site officiel du Festival de Cannes 2018.

Je ne suis pas présente à Cannes pour le Festival, mais je vous donne néanmoins rendez-vous durant ces 10 jours de « fête du cinéma » pour de nouvelles informations et le palmarès de ces différentes compétitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.