[Cannes 2018] Que faut-il savoir sur la 71e édition du Festival de Cannes ?

8 mai 2018 - 19 mai 2018

© Maquette : Flore Maquin - Photo : Pierrot le fou © Georges Pierre
2 61
La 71e édition du Festival de Cannes ouvrira ses portes ce soir, mardi 8 mai, et se clôturera le samedi 19 mai 2018, après 12 jours intenses de projections. Que faut-il absolument connaître sur ce Festival de Cannes 2018 ?

Le Jury

Comme je vous l’avais déjà annoncé il y a de cela quelques semaines, cette année c’est une femme, la comédienne Cate Blanchett, qui sera la présidente du jury. Mais quelles sont les 9 personnalités qui auront l’honneur de faire partie du jury à ses côtés ?
Tout d’abord, on retrouve 2 français : le scénariste, réalisateur et producteur Robert Guediguian et la comédienne Léa Seydoux.
Ils seront accompagnés dans leur mission par Denis Villeneuve, Kristen Stewart, Andrey Zvyagintsev, Chang Chen, Ava Duvernay et Khadja Nin.

Jury Festival de Cannes 2018
© AFP Photo / Alberto Pizzoli

En résumé, voici donc les 9 membres du jury de ce Festival de Cannes 2018 :

  • Cate Blanchett, Présidente du Jury (actrice et productrice australienne)
  • Chang Chen (acteur taïwanais)
  • Ava Duvernay (scénariste, réalisatrice et productrice américaine)
  • Robert Guediguian (scénariste, réalisateur et producteur français)
  • Khadja Nin (auteur, compositeur et interprète Burundaise)
  • Léa Seydoux (actrice française)
  • Kristen Stewart (actrice américaine)
  • Denis Villeneuve (scénariste et réalisateur québécois)
  • Andrey Zvyagintsev (scénariste et réalisateur russe)

La Cérémonie d’Ouverture

C’est donc ce soir qu’aura lieu la première montée des marches menant à la Cérémonie d’Ouverture qui démarrera à 19h15.

Parmi les nouveautés cette année sur le tapis rouge, l’interdiction de faire des selfies, cause « d’embouteillages » chaque année et pratique jugée « irrespectueuse » par le président Pierre Lescure.

Cate Blanchett, très engagée dans la lutte contre le harcèlement sexuel dont sont victimes les actrices, profitera sans doute de son discours d’ouverture pour faire résonner un message fort à ce sujet.

Quel film sera présenté en Ouverture de cette 71e édition du Festival de Cannes ? Il s’agit du nouveau long-métrage du cinéaste Iranien Asghar Farhadi, Everybody Knows (Todos lo Saben). Ce thriller psychologique, premier film non anglophone et non francophone du réalisateur, met en scène le couple star Javier Bardem – Penelope Cruz. Il fait partie de la Sélection Officielle.

Everybody Knows
© Teresa Isasi

La Compétition Officielle

Cette année, ce sont 21 films qui vont s’affronter en Compétition Officielle pour la récompense suprême, la Palme d’Or. Cette sélection se veut être celle du « renouvellement » dixit Thierry Frémaux, le délégué général du Festival, avec pas moins de 9 réalisateurs pour qui il s’agit de la première sélection. Nombre de cinéastes régulièrement présents à Cannes, voire multi-primés, tels que les frères Dardenne, Ken Loach, Michael Haneke, Jacques Audiard, Xavier Dolan, etc. sont en effet absents au profit de nouveaux cinéastes.

Cette année, on pourra compter sur 4 films français en Sélection Officielle : En Guerre réalisé par Stéphane Brizé et qui retrouve ici son acteur fétiche Vincent Lindon, Les Filles du Soleil de la jeune réalisatrice Eva Husson, Plaire, Aimer et Courir Vite de Christophe Honoré qui retrouve la Compétition Cannoise 11 ans après Les Chansons d’Amour ainsi que Un Couteau dans le cœur, 2e long-métrage de Yann Gonzalez.

En Guerre

D’autres films sont également attendus au tournant comme Ahlat Agaci (Le Poirier Sauvage) de Nuri Bilge Ceylan, seul cinéaste présent cette année à avoir déjà obtenu la Palme d’Or avec Winter Sleep, mais aussi le nouveau long-métrage de Matteo Garrone (Gomorra) qui présente Dogman ou encore celui de Jean-Luc Godard, grand habitué de la Croisette, qui présente cette année Le Livre d’Image.

Autre surprise, la présence de seulement 2 films américains en compétition avec Blackkklansman de Spike Lee et Under The Silver Lake de David Robert Mitchell. Mais cela laisse la place à des films venant du Liban (Capharnaüm de Nadine Labaki), d’Egypte (Yomeddine de A.B. Shawky), de Pologne (Zimna Wojna de Pawel Pawlikowski) à côté d’autres pays un peu plus habitués aux honneurs de la compétition comme la Russie (Ayka de Sergey Dvortsevoy, Leto de Kirill Serebrennikov) ou l’Iran (3 Faces de Jafar Panahi).

En résumé, voici les 21 films en compétition dans la Sélection Officielle :

  • 3 Faces (3 Visages) de Jafar Panahi (Iran, 100 minutes)
  • Ahlat Agaci (Le Poirier Sauvage) de Nuri Bilge Ceylan (Turquie, 188 minutes)
  • Ayka de Sergey Dvortsevoy (Russie, 100 minutes)
  • Blackkklansman de Spike Lee (USA, 128 minutes)
  • Burning de Lee Chang-Dong (Corée du Sud, 148 minutes)
  • Capharnaüm de Nadine Labaki (Liban)
  • Dogman de Matteo Garrone (Italie, 102 minutes)
  • En Guerre de Stéphane Brizé (France, 113 minutes)
  • Jiang Hu Er Nv (Les Eternels) de Jia Zhang-Ke (Chine, 141 minutes)
  • Lazzaro Felice (Heureux comme Lazzaro) de Alice Rohrwacher (Italie, 125 minutes)
  • Le Livre d’Image de Jean-Luc Godard (Suisse, 85 minutes)
  • Les Filles du Soleil de Eva Husson (France, 115 minutes)
  • Leto (L’Eté) de Kirill Serebrennikov (Russie, 126 minutes)
  • Manbiki Kazoku (Une Affaire de Famille) de Kore-Eda Hirokazu (Japon, 121 minutes)
  • Netemo Sametemo (Asaka) de Hamaguchi Ryusuke (Japon, 119 minutes)
  • Plaire, Aimer et Courir Vite de Christophe Honoré (France, 132 minutes)
  • Todos Lo Saben (Everybody Knows) d’Asghar Farhadi (Espagne / France, 132 minutes)
  • Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez (France, 100 minutes)
  • Under The Silver Lake de David Robert Mitchell (USA, 139 minutes)
  • Yomeddine de A.B. Shawky (Egypte, 97 minutes)

 

Les films Hors-Compétition

En parallèle de la Sélection Officielle, 8 films seront présentés Hors-Compétition, dont Le Grand Bain, premier long-métrage réalisé en solo par Gilles Lellouche, avec un casting masculin 5 étoiles (Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Philippe Katerine et Alban Ivanov), entourés notamment de Virginie Efira, Leïla Bekhti, Marina Foïs et Mélanie Doutey.

Le Grand Bain
© Mika Cotellon / TRESOR FILMS – CHI-FOU-MI PRODUCTIONS – COOL INDUSTRIE – STUDIOCANAL – TF1 FILMS PRODUCTION – ARTEMIS PRODUCTIONS

Cette édition 2018 marque également le retour de Lars Von Trier sur la Croisette (après plusieurs années d’interdictions) avec son nouveau film, The House That Jack Built, qui met en scène Matt Dillon et Bruno Ganz.

Voici la liste des 8 films présentés Hors-Compétition :

  • Artic de Joe Penna (Islande, 97 minutes)
  • Fahrenheit 451 de Ramin Bahrani (Etats-Unis, 100 minutes)
  • Gongjak de Yoon Jong-Bin (Corée du Sud, 140 minutes)
  • Le Grand Bain de Gilles Lellouche (France, 122 minutes)
  • Solo : A Star Wars Story de Ron Howard (USA, 135 minutes)
  • The House That Jack Built de Lars Von Trier (Danemark, 155 minutes)
  • The Man Who Killed Don Quixote (L’Homme qui tua Don Quichotte) de Terry Gilliam (Espagne, 132 minutes)

Ce dernier film, réalisé par Terry Gilliam, sera présenté en Clôture de la 71e édition du Festival de Cannes le samedi 19 mai 2018.

 

Les Séances Spéciales

Parmi les 10 films présentés en Séances Spéciales, on note 4 films français : Libre de Michel Toesca et La Traversée de Romain Goupil, Le Pape François – Un homme de paroles de Wim Wenders et L’état contre Mandela et les Autres de Nicolas Champeaux et Gilles Porte.

La Traversée

Voici les 8 films présentés en Séances Spéciales :

  • 10 Years Thailand de Aditya Assarat, Apichatpong Weerasethakul, Wisit Sasanatieng et Chulayarnnon Siriphol (Thaïlande, 95 minutes)
  • Another Day Of Life de Raul De La Fuente et Damian Nenow (Pologne / Espagne, 86 minutes)
  • Dead Souls (Les Ames Mortes) de Wang Bing (France, 496 minutes)
  • La Traversée de Romain Goupil (France, 139 minutes)
  • Libre de Michel Toesca (France, 100 minutes)
  • O Grande Circo Mistico (Le Grand Cirque Mystique) de Carlos Diegues (Brésil, 105 minutes)
  • Pope Francis – A Man of his Word (Le Pape François – Un homme de paroles) de Wim Wenders (France, 96 minutes)
  • The State Against Mandela and the Others (L’état contre Mandela et les Autres) de Nicolas Champeaux et Gilles Porte (France, 105 minutes)

 

Demain, on fera un tour d’horizon des sélections parallèles (Quinzaine des Réalisateurs, Semaine de la Critique et Un Certain Regard) qui démarrent mercredi 9 mai 2018.

2 commentaires
  1. […] [Cannes 2018] Que faut-il savoir sur la 71e édition du Festival de Cannes ? […]

  2. Emeline dit

    Super article qui permet de tout résumer clairement! Merci beaucoup 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.