Showcase de Slimane à la FNAC Marseille (03/03/2018)

Slimane - Showcase FNAC Marseille © Ciné, Séries, Culture
0 73
Samedi 3 mars, j’ai pu assister au showcase de Slimane organisé par la FNAC dans le magasin de Marseille Centre Bourse. Accompagné d’un violoncelliste, il est venu interpréter 5 titres de son nouvel album, Solune, devant un parterre de fans bien garni et enthousiaste, avant de se plier durant une heure à une séance de dédicaces et de selfies menée tambour battant, mais où tout le monde a pu repartir avec le précieux sésame.

Tout comme dans l’album, il a commencé le mini-concert avec Solune, un monologue introspectif sous forme de slam dans lequel il revient sur son parcours et évoque son rapport à la notoriété. Avec cette chanson, il s’adresse aussi bien à son public et à sa famille qu’à ses détracteurs.

Il a enchaîné avec La Luna, avant de poursuivre avec Quand je serai grand, une chanson qui raconte l’histoire d’une femme battue par son mari, du point de vue de l’enfant, écrite par Emilie Satt.

« Quand je serai grand
 Je défendrai Maman,
 Je serai un géant,
 Elle n’aura plus jamais peur.

  Quand je serai grand
 Je défendrai Maman,
 Je serai un géant,
 C’est moi qui ferai son bonheur »

Quand je serai grand – Slimane

Après avoir interprété Désolé, il a conclu son mini-concert par Viens on s’aime devant le public déchaîné, comme vous pourrez le découvrir dans la vidéo ci-dessous. Mais sous ses airs entraînants, cette chanson n’en offre pas moins un fort message de tolérance.

Les quelques titres qu’il a interprétés devant son public ont permis d’offrir un bel aperçu de son deuxième album.

Slimane a fait de sa sincérité une arme. Avec ce deuxième album, le jeune artiste impose son style et s’offre une place de choix dans le paysage musical français grâce à son authenticité et sa sensibilité, confirmant ici que le succès de A Bout de Rêves, son premier album (double disque de platine, soit plus de 200 000 albums vendus), n’était pas qu’un feu de paille dû à sa victoire dans The Voice le 15 mai 2016. Souhaitons le même succès à Solune qui semble d’ailleurs partir sur les mêmes bases, avec plus de 50 000 albums vendus en un peu plus d’un mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.